Vous êtes ici

Le midiou va arriver .. protégez vos plants de tomates

Soumis par Anonyme le lun, 05/29/2017 - 18:41

Ca y est les tomates sont en pleine terre, il fait beau et chaud ... mais attention aux premières pluies sur sol chaud ... vecteurs de mildiou... Pour cela il est préférable de protéger ses tomates en les mettant sous abri ou sous serre ... Chaque année, c'est la même chose, les plants de tomates a l’extérieur subissent des attaques de mildiou d'intensité variées entre les différents endroits de culture, et ce pour une même région. Pour rappeler les bon conseils, pour éviter le mildiou sur vos tomates

  • 1 - Coupez d'abord les feuilles basses qui touchent la terre ou risquent de recevoir des éclaboussures de terre lors des grosses pluies
  • 2 - Veillez a pailler le sol de votre culture de tomates autant que possible avec du paillis synthétique ou de la vraie paille, voire des tontes d'herbe, cela aura le double effet de préserver l'humidité du sol et d'éviter les projections de terre sur les plants de tomates. Par ailleurs le paillage permet un bon développement bactérien du sol et le travail des insectes bénéfiques.
  • 3 - Traitez si nécessaire avant l'arrivée des premiers symptômes de mildiou avec de la bouillie bordelaise en forte dilution (préventif anti mildiou) lorsque les facteurs sont propices à l'apparition de la maladie de vos cher plants de tomates (chaleur et humidité, fortes pluies estivales, temps lourd sans circulation d'air)
  • 4 - Traitez en curatif à la bouillie bordelaise en plus faibles dilutions des les premiers symptômes de mildiou ... il se développe très vite sur un plant et sur les autres plants ... une journée de retard peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de vos plants de tomates.
  • 5 - Éradiquez toutes les parties infectées des plants afin de limiter la propagation du mildiou, brulez les parties ôtées afin d’éviter au champignon de s'incruster dan les sols d'avantage. Ne les jetez pas au compost, ni ne les laissez trainer au sol ... le mildiou pourrait y séjourner jusqu'à utilisation en culture ...

vous pouvez également tenter en plus les trucs de grand mères mais leur efficacité même si certains la vantent n'est ceci dit pas généralisée aux dires de tous ... (tuteur cuivre ancien , fil de cuivre oxydé a travers le tronc, œillets d'inde entre plants, savon noir + bicarbonate de soude ...)