Vous êtes ici

La surveillance du potager et de l’environnement de votre culture de tomates

Soumis par Anonyme le lun, 06/10/2013 - 23:01

Le repérage des foyers de mildiou dans l’environnement immédiat de la parcelle permet d’orienter judicieusement les dates des premières interventions et le choix des types de produits fongicides. En période estivale, un cycle complet de mildiou (depuis la contamination d’une feuille ou d’une tige jusqu’à la possibilité pour le champignon de produire des spores) dure de 4 ½ jours à 7 jours, suivant les conditions de température. La protection des potagers peu avant l’éclosion des taches permet de disposer d’une barrière fongicide récente et efficace peu avant une possibilité de sporulation. Quand un cultivateur décide de traiter ses plants de tomates, il organise son chantier pour terminer cette mission dans les délais. Il visite donc son potager, du haut de son pulvérisateur, la veille d’une journée propice à l’éclosion de taches nécrotiques nouvelles.
Pour connaître vraiment l’état sanitaire de vos plants, il faut les visiterle plus souvent possible. Loin d’être une perte de temps, cette opération permet d’éviter les mauvaises surprises lors de la pulvérisation suivante.